Famille Yang

Histoire

On doit la création du style Yang à Yang Luchan (1799-1872). Très jeune, il avait une passion pour les arts martiaux et atteint un certain niveau. Il travaillait quelque fois pour le pharmacien de son village, Chen De Hu, et lorsqu’il vît ce dernier repousser une bande de voleur en utilisant un style qu’il n’avait jamais vu auparavant, il lui demanda de lui enseigner. Chen De Hu le référra à son propre maître, Chen Chang Hsing de la 14ième génération de la famille Chen, qui vivait dans le village de Chenjiagou.

Yang Luchan réussit à se faire engager comme domestique dans le village de Chenjiagou, où la famille Chen gardait sont style de Tai Chi secret. En observant secrètement les entraînements et en pratiquant la nuit, Yang Luchan réussit à apprendre en partie le style Chen. Lorsque le maître le découvrit, il fût tellement impressionné par le talent de Yang qu’il accepta parmis ses élèves et complèta sa formation. Recevant enfin une formation adéquate, il devint rapidement le meilleur et fût surnommée Yang Wudi (Yang l’Invincible).

À son retour à Beijing, il ouvrit sa propre école et enseigna son propre style comprenant moins de variations de vitesse. Il devint également célèbre en ne perdant plus jamais un combat et évitant à chaque fois de blesser inutilement ses adversaires. En 1850, la famille impériale l’engagea pour leur apprendre son style de Tai Chi ainsi qu’à leur gardes d’élites dans la Cité Interdite. C’est parmis ce groupe de gardes que l’on retrouve l’un de ses meilleurs élèves, Wu Quanyou, qui fonda plus tard le style Wu. Parmis les cinq grandes familles de Tai Chi, quatre reconnaissent Yang Luchan comme celui qui leur transmetta le Tai Chi.

Formes

Mains nues

  • Forme 108
  • Forme de Yang Lu Chan
  • Forme 56
  • Forme à 2

Armes

  • Sabre 32
  • Sabre 42
  • Lance
  • Épée 32
  • Épée 42
  • Épée 56
  • Éventail
  • Canne
  • Lance et baton de famille