Méditation Taoïste

Introduction

De même que nombreuses approches dans le monde, la méditation taoïste est un état premier de non-agir.

Nous nous abondonnons consciemment à un état d’observateur de soi-même, en décidant délibérément de rester passif, sans recherche à contrôler quoi que ce soit. Pour ce faire, il est important de comprendre la phylosophie taoïste pour être en harmonie avec soi-même et le grand ordre des choses. 

Au sujet de la philosophie taoïste

Le taoïsme, ou la philosophie taoïste, constitue le système philosophique de croyance traditionnel et fondamental en Chine. La majorité des aspects culturels et sociaux en Chine est directement reliée au taoïsme. Selon le taoïsme, les êtres humains, tout comme la société humaine, ont leur place dans l’univers. Pour bien vivre, les être humains doivent respecter les principes du taoïsme en respectant les lois de la nature.

Posture de méditation

En Chine, le taoïsme a été un école de philosophie depuis le tout début, même si une pratique religieuse a également existé. Cependant, les pratiquants des arts martiaux et des pratiques énergétiques ont surtout été des adeptes de sa philosophie.

Plus précisément, le système chinois des arts martiaux a été dérivé à partir des applications du taoïsme. Ceci est particulièrement vrai lorsque nous parlons des arts martiaux internes et des pratiques énergétiques. Dans les styles internes, les pratiquants se concentrent sur diverses méthodes visant à atteindre un niveau élevé de pratique, en respectant les principes taoïstes tels que le Yin et le Yang, les cinq éléments, etc.. Dans l’antiquité, les adeptes ont créé, développé et amélioré ces pratiques basées sur la philosophie taoïste, mais même de nos jours les pratiquants continuent à s’inspirer de la tradition ancienne afin d’atteindre un niveau élevé de pratique.