Mes premières expériences de Kung Fu

Mes premières expériences de Kung Fu

Avant de pratiquer un style proprement dit, on nous conseillait autrefois les formes de base de Shaolin et par la suite, les petits styles, sans pour autant les apprendre complètement.
J’ai donc eu la chance d’apprendre une cinquantaine de formes de toutes sortes comme le Shaolin du sud, les formes de base du Si Lum, le « long poing », le Plum Blossom, le Pak Mey, le Low Gar et Hong Har, les styles du sud comme la Mante Religieuse et le Dragon ainsi que bon nombre d’armes exotiques. J’ai aussi appris le Sa Li Fo, les formes de jambes des prisonniers, le labyrinthe et la mante du labyrinthe ainsi que la dance du lion.

Mais je n’ai pas appris ces styles qui sont, pour la plupart, perdus aujourd’hui. Je les ai seulement survolés en apprenant d’une à trois formes par famille. Cette expérience ne se représentera pas et est passée, comme la plupart de ces formes. Grâce aux échanges entre écoles qui aiment partager, il m’a été possible d’apprendre ces formes avec, bien sûr, beaucoup de temps pour pratiquer, de la mémoire et un mode de vie simple pour pouvoir m’y consacrer à temps plein.

De nos jours les gens sont très occupés pour s’impliquer à ce point, mais le fait d’avoir ouvert le chemin me permet maintenant d’en parler et de répondre aux questions des élèves curieux d’en apprendre davantage sur ces styles peu connus.

Bonne pratique… À suivre, les différents petits styles dans les arts martiaux internes

Sifu Alain Guébenne