Le style de « l’Homme ivre » ou « Drunken Fist »

Ce style nous vient des années 1700, au début de la dynastie Qing. Il a été développé en imitant un homme ivre qui se bat. Mais pourquoi ivre? Normalement on ne devrait pas être efficace quand on est sous l’influence de l’alcool!

Le but recherché autrefois était de développer une capacité à boire tranquillement, et de plus en plus, sans perdre sa capacité à se défendre ou à bien effectuer les techniques. Je crois que tous les pratiquants on finis alcooliques! Mais qu’en est-il de ce style aujourd’hui?

Le fait de travailler comme une personne ivre permet au pratiquant de rester complètement détendu (mou), mais sans perdre son équilibre. On peut dire que le « Drunken Style » est un style externe aussi souple que le Tai Chi, aussi stable que le Singe et imprévisible comme le Serpent. Il appartient à un groupe de formes qui est un prérequis, avec le Singe, pour développer le style de la Mante Religieuse. Bien que le « Drunken Fist » soit un style à part entière, des formes mixtes ont été créées comme le Singe/Drunken, et la Mante Religieuse/Drunken.

Pour ceux qui veulent s’amuser, sans pour autant boire de l’alcool en même temps, il est possible d’apprendre ces différentes formes à l’école. Ce style est parfait pour ceux qui désirent apprendre à se détendre dans le combat tout en expérimentant un cadre très ouvert et exagéré.

Bonne pratique… À suivre, les petits styles de Kung Fu que j’ai survolé avec mon « frère de Kung Fu » de l’époque dans mes premières années de pratique.

Sifu Alain Guébenne